Ambition JO 2024

Ambition JO 2024

mardi 18/12/2018

Déterminée à hisser le territoire au plus haut niveau sportif, la MEL a présenté lundi 17 décembre sa stratégie d’accompagnement en vue des JO de Paris 2024, en présence de Damien Castelain, président de la MEL, Éric Skyronka, conseiller délégué en charge des Sports, Michel Delepaul, conseiller délégué en charge des Grands événements touristiques et Florence Bariseau, vice-présidente de la région Hauts-de-France en charge du sport.

CAP sur les JO de Paris 2024 qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 et sur les Jeux paralympiques qui se dérouleront du 28 août au 8 septembre 2024.

Pour faire gagner le territoire, terre de champions, et soutenir haut le sport pour tous les Métropolitains, la Métropole Européenne de Lille, qui accueillera des épreuves de football, a présenté, lundi 17 décembre, une stratégie d’accompagnement de ce grand événement au rayonnement international. Ses ambitions : être labellisée « terrre de jeux » en étant à la fois base-avant des Jeux et en accompagnant les athlètes métropolitains.

Accompagner les athlètes métropolitains

Attirer des champions. Financer un projet olympique est difficile. Avec son « Pacte de performance », la Métropole fait levier et créée les conditions du succès. Concrètement ? La MEL soutient et facilite l’accompagnement financier de sportifs de haut niveau par des partenaires privés et passionnés de sport. Le « Pacte de Performance » a pour but de soutenir leur double projet sportif et professionnel en permettant aux entreprises d’accompagner un athlète engagé dans un projet olympique ou paralympique en vue des Jeux de Tokyo 2020 ou de Paris 2024. De quoi permettre aux clubs de haut niveau d’attirer et de retenir les meilleurs athlètes et de faire briller le territoire.

Révéler des talents. L’ambition de la MEL est d’accompagner les athlètes licenciés dans un club métropolitain pour soutenir leur projet olympique. L’ambition : un accompagnement à hauteur de 100 000 euros pour soutenir une vingtaine d’espoirs. L’objectif ? Leur permettre de gravir les dernières marches pour qu’ils décrochent des médailles.

La métropole, base-avant des Jeux olympiques

Afin d’accueillir des délégations étrangères sur son territoire, la MEL souhaite contribuer activement à la démarche de coordination initiée par la Région Hauts-de-France et vise la labellisation d’équipements sportifs :

  • Le Stadium à Villeneuve d’Ascq ;
  • Le Palacium à Villeneuve d’Ascq ;
  • Le stade Pierre-Mauroy à Villeneuve d’Ascq ;
  • Le complexe Léo Lagrange à Tourcoing ;
  • Le STAB à Roubaix ;
  • Le palais Saint-Sauveur à Lille ;
  • La piscine olympique métropolitaine, dont le chantier débutera en 2019.

Cette première liste sera complétée par d’autres sites répartis sur le territoire régional.

Pour rappel, entre 2009 et 2012, la MEL avait ainsi accueilli plus d’une trentaine de délégations internationales par an, pour des stages ou tournois de préparation.

Afin de reconduire cette opération, la MEL mobilisera ses partenaires pour convaincre les délégations majeures et grandes instances internationales lors des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

  • MEL
  • MEL
  • MEL
Et aussi...

Tournoi des 6 nations féminin 2019 au Stadium

Avec une année 2018 extraordinaire, les Françaises qui ont remporté le Grand Chelem en 2018 et décroché une victoire historique face aux championnes du monde (Black Ferns), défendront leur titre lors de ce grand rendez-vous européen.

Direction Villeneuve d'Ascq

Piscine olympique : découvrez le projet

Découvrez la future piscine olympique. Le projet de Rabot Dutilleul Construction vient d’être adopté par le conseil de la MEL.

En savoir plus
 

Les sites de la Métropole Européenne de Lille